Par quoi remplacer le sucre blanc ? Conclusion


Tout sur le sucre /

Par quoi remplacer le sucre blanc ? Une question à laquelle j’ai tenté de répondre à travers différents articles sur ce blog. Si vous avez un peu suivi, vous savez que celui-ci est le dernier d’une série de 6. C’est un article conclusion dans lequel je reprends brièvement les points essentiels à retenir sur quelques unes des alternatives au sucre blanc que nous avons vu ensemble.

Pour jeter un coup d’œil aux articles précédents, il vous suffit de cliquer sur les liens ci-dessous. Vous saurez qui sont les experts qui ont donné leur avis et verrez plus en détails ce qui se dit sur ces différentes alternatives.

Par quoi remplacer le sucre blanc ?

Vous l’avez sans doute compris, même si généralement les avis des experts se rejoignent à peu près tous, c’est assez difficile d’avoir une réponse concrète à cette question.

Une chose qui est importante de comprendre et qui peut vous aider à arrêter ou réduire le sucre de votre alimentation, c’est que le sucre est une substance qu’on ne devrait pas connaître autant qu’on la connait aujourd’hui. Dans la nature, il se fait rare. Si nous les hommes n’avions pas été l’extraire et l’utiliser pour fabriquer des bonbons, des gâteaux, des glaces ou pour sucrer notre café et toutes nos préparations maison, on vivrait sans sucre (mis à part celui des fruits et du miel) et on n’aurait pas ces problèmes de surpoids, d’obésité et d’addictions !

Mais malheureusement on y est habitué et ce n’est pas facile de l’oublier. Donc, comment faire ?

Les édulcorants, qu’ils soient naturels ou pas, ont chacun des avantages et des inconvénients

  • Les sucres naturels

Le miel, le sirop d’agave, le sirop d’érable, le sucre de coco ou encore le rapadura sont meilleurs que le sucre blanc car ils sont pleins de bons nutriments essentiels à notre organisme. Mais le problème c’est que 1) ils contiennent tous du fructose (le mauvais sucre) comme le sucre blanc et 2) certains font rapidement monter la glycémie (taux de sucre dans notre sang).

  • La Stévia

C’est un édulcorant naturel qui n’a pas d’effet sur la glycémie et qui ne contient pas de calories. Mais 1) elle a un arrière-goût prononcé et 2) on ne sait pas encore les effets de cette plante sur notre santé.

  • Les polyols

Le maltilol, le xylitol, le sorbitol, le mannitol… n’auraient pas d’effets sur la glycémie. Mais 1) ce ne sont pas des substances naturelles et 2) ils ont des effets laxatifs.

  • Les édulcorants artificiels

L’aspartame, la saccharine, le cyclamate, le sucralose ne sont pas des sucres donc ils n’ont pas d’effets sur la glycémie et ne contiennent pas de calories. Mais 1) ce sont des substances chimiques dont on n’est pas encore sûr de leurs effets sur notre santé, 2) ils n’aideraient finalement pas à contrôler notre poids et 3) ils pourraient causer de nombreuses maladies.

  • Les fruits

Faisant presque l’unanimité, ils sont la meilleure alternative à ce jour. Ils sont naturels, pleins de nutriments et surtout de fibres, grâce auxquelles la glycémie ne montent pas excessivement. Par contre, ils ne sucrent pas autant que le sucre blanc donc c’est parfois difficile de les doser. Dans l’article sur les sucres naturels, je parlais des dattes qui sont souvent utilisées dans les recettes maison pour remplacer le sucre blanc. C’est une bonne alternative mais dont il ne faut pas abuser car ces fruits là sont très concentrés en fructose.

Conclusion

À voir comme ça, on se croirait dans une impasse. Et oui, malheureusement pour nous, au jour d’aujourd’hui, il semble qu’il n’y ai pas une solution parfaite qui soit à la fois bonne pour la santé et qui n’ai pas d’incidence sur notre poids. À croire qu’il serait trop beau de trouver le clone du sucre blanc qui n’est que des avantages (snif).

Mais pas d’inquiétude ! Ce qu’il faut c’est du bon sens et de la modération.

  • Pensez à alterner vos modes de sucrage en privilégiant le naturel le plus souvent possible et en utilisant des fruits de préférence 
  • Quand vous en avez vraiment besoin, vous pouvez utiliser des sucres naturels ou de la Stévia mais en petite quantité et surtout occasionnellement !
  • Pour le reste, polyols et édulcorants artificiels, je vous conseille (comme la plupart des experts) de limiter votre consommation. Une fois de temps en temps ne vous fera sûrement pas de mal, mais vaut mieux prendre vos précautions.

Mais je le répète pour que ce soit bien clair : le but n’est pas de remplacer le sucre blanc par un autre mais bien de vous défaire de cette habitude à manger sucré pour apprécier le goût des vrais aliments et pouvoir vivre indépendamment du sucreC’est d’ailleurs ce que l’ANSES conseille :

l’objectif de réduction des apports en sucres doit être atteint par la réduction globale du goût sucré de l’alimentation”.

Tout en sachant se faire plaisir de temps en temps avec un ou deux écarts, mais sans en abuser bien sûr !

J’espère que ces articles vous auront éclaircis sur cette grande et difficile question qu’on se pose toutes et tous quand on arrête le sucre blanc ! Surtout n’hésitez pas à me faire part de vos remarques ou commentaires juste en-dessous.

Partagez!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 réponses à « Par quoi remplacer le sucre blanc ? Conclusion »

  1. Bonjour , je profite des vacances pour me sevrer du sucre ! Pour moi qui a le bec sucré ça va être dur je pense…
    Merci pour ces infos en tout cas ! je vais m’inspirer de tout ce que je lis pour mettre en pratique et m’accrocher à ma décision pour me couper du sucre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.