Savez-vous à quel point le sucre blanc est mauvais pour votre santé et votre petit corps ? On sait tous qu’il ne faut pas en abuser (encore faut-il le mettre en pratique) mais connaissez-vous réellement ses méfaits ? Jetez un coup d’œil à mon article 5 (bonnes) raisons d’arrêter le sucre afin d’en savoir plus.

La traque au vilain sucre 

Le sucre est ajouté à pleins de produits industriels, même à ceux dont on ne se douterait pas. Afin de l’éviter au maximum, il peut être très utile de savoir si tel ou tel produit de grandes surfaces en contient et à quelle quantité.

Pour cela, suffit de regarder l’étiquette nutritionnelle du produit. Vous savez, celle qu’on regarde très rarement et à laquelle on ne comprend pas grand chose ! C’est vrai qu’elles ne sont pas très faciles à lire ni à comprendre. À moins d’être nutritionniste, tous ces noms et ces chiffres ressemblent à du charabia pur et dur. Pas étonnant qu’on achète n’importe quoi !

Mais aujourd’hui, je suis là pour vous aider à y voir plus clair. Non, je ne vais pas vous faire un cours sur les étiquettes nutritionnelles ! Je vais simplement vous donner l’astuce qui vous permettra de :

  • lire la partie de l’étiquette nutritionnelle d’un produit concernant le(s) sucre(s)
  • connaître la quantité exacte de sucre ajouté dans ce même produit
  • choisir le bon produit, le moins dangereux pour votre santé et celui qui vous évitera de prendre en graisses

Car, vous le savez peut-être déjà, mon voyage vers une vie plus saine a commencé le jour où j’ai appris que le sucre (saccharose) était le petit responsable de mes kilos en trop. Depuis, je fais attention à tout ce que j’achète, évite tout sucre et m’en porte beaucoup mieux.

Ne nous attardons pas plus longtemps, voici la méthode 

♦ tout d’abord, regardez la liste d’ingrédients

ou composition. L’ordre est un indice : l’ingrédient listé en premier est celui en plus grande quantité et le dernier, celui à la quantité la plus faible. Si le sucre est en première position, ça ne sent pas bon ! Mais même s’il est listé en dernière position, il faut ensuite vérifier sa quantité

♦ regardez le tableau (ou liste) nutritionnel

À la ligne « glucides », vous trouverez “dont sucres” juste en dessous. Vérifiez alors la quantité en grammes pour 100g.

Pour info : les “glucides” sont la famille des sucres. Le sucre blanc (saccharose), que l’on connaît tous, n’est pas le seul et l’unique. Il en existe plusieurs types mais tous ne sont pas égaux. Pour en savoir plus à ce sujet, cliquez ici.

♦ divisez la quantité par 4

Le résultat obtenu sera le nombre de cuillères à café ou morceaux de sucre contenus dans 100g de votre produit.

On divise par 4 parce qu’une cuillère à café de sucre équivaut à 4g.

Tout dépend, évidemment, de la portion consommée. Les valeurs sont toujours données pour 100g mais on peut parfois trouver la valeur “par portion”, notamment pour les produits pouvant être consommés à l’unité. Ça peut être utile si on n’a pas de balance à portée de mains (mais qui ne se balade pas avec une balance, qui ???)

♦ s’il n’y a pas de sucre listé dans les ingrédients

normalement vous devrez trouver 0g à la ligne “dont sucres” (ou quelque chose du genre < 0,5g). Mais, il arrive de trouver quelques grammes malgré l’absence de sucre ajouté dans les ingrédients. Cela signifie que le produit contient des sucres naturels et non ajoutés.

♦ Et maintenant ?

J’ai fait mon calcul. Mais même si c’est super chouette de savoir combien de cuillères ou de morceaux de sucre il y a dans un produit, ce que je veux savoir c’est… est-ce que je peux l’acheter ou pas ?

Afin de protéger sa santé, l’OMS conseille de consommer moins de 10% et de préférence moins de 5% de sucre par jour sur l’apport en glucide total.

Sachant que l’on doit consommer environ 400g de glucides au quotidien (majoritairement des bons sucres naturels), 5% de sucre blanc sur ces 400g représente 20g, soit 5 cuillères à café de sucre par jour et par personne, grand maximum.

Vous consommez donc des bons glucides/sucres tout au long de la journée (car vous en avez besoin pour avoir de l’énergie) et, si vraiment vous en éprouvez le besoin, sur votre apport en glucide total, vous pouvez vous autoriser un petit (rikiki) en-cas à base de mauvais sucre (pas plus de 20g !).

Ce que moi je vous conseille : essayez d’acheter et de consommer des produits avec moins de 5g de sucres pour 100g (ou tout du moins ne montez pas à plus de 10g). Personnellement, la plupart du temps, je vise le 0g de sucre (oui, au moins, je suis tranquille !).

Trêve de blabla, voici deux exemples pour illustrer ces propos 

♦ le fameux Nutella

(dont je m’empiffrais quand j’étais jeune et insouciante)

Premièrement, on remarque que, dans la liste d’ingrédients, le sucre apparaît en tête … Ah ! Déjà, ce n’est pas un bon point… puis, quand on regarde les informations nutritionnelles, à la ligne “glucides dont sucres”, 100g de Nutella consommés contiennent 56,8g de sucres.

À quoi ce chiffre correspond-il concrètement ?

Faisons le calcul : 56,8 divisé par 4 = 14,2 cuillères à café de sucre pour 100g.

Si l’on regarde la colonne d’à côté, nous avons les informations par portion de 15g. Une portion de Nutella contient 8,5g de sucre. 8,5 divisé par 4 = un peu plus de 2 cuillères à café de sucre. Donc, 3 cuillères de cette pâte à tartiner dont tant raffolent et notre quota journalier est atteint et même dépassé !

♦ Beurre de cacahuète Dakatine sans sucre

(trouvé chez Grand frais)

Pas de sucre dans la liste d’ingrédients (c’est un bon début). Quand on regarde les informations nutritionnelles pour 100g, “glucides dont sucres” indique 5,9g, soit un peu plus d’une cuillère à café de sucre, puisque 5,9 divisé par 4 = 1,475.

Or, le sucre ne figure pas dans les ingrédients. Cela veut dire qu’ici, le “dont sucres” correspond aux sucres naturellement présents dans la cacahuète.

Je ne sais pas vous, mais je trouverais plus cohérent de distinguer les sucres ajoutés des sucres naturels au lieu de les mettre tous dans le panier “dont sucres”. Cela éviterait toute confusion. Mais bon, je crois que les industries se font un malin plaisir à nous embrouiller les neurones !

Assez aberrant les chiffres côté Nutella, n’est-ce pas ? Et encore, on ne rentrera pas dans les détails de sa composition entière…

Conclusion 

Optez pour les produits sans sucre qui sont tout aussi délicieux ! Ne supprimez pas vos petits plaisirs mais remplacez-les simplement par d’autres alternatives plus saines. J’ai troqué le Nutella pour le beurre de cacahuète sans sucre et je peux vous dire que je me régale tout autant ! Avec la méthode que je vous ai donnée et qui est, il faut l’avouer, assez simple, la traque au sucre n’aura plus de secret pour vous. Vous pourrez, en toute conscience, faire des choix judicieux et consommer des produits bien meilleurs pour votre petit corps !

À vos calculs !

Source photo couverture

Partagez!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
---here---

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez en finir avec le sucre ? Recevez mon guide gratuitement !

%d blogueurs aiment cette page :