Une nouvelle catégorie voit le jour sur Sans Sucre S’il vous plaît : Alimentation Bienveillante. C’est quelque chose qui me trottait dans la tête depuis un petit moment et surtout, qui me tenait à cœur. Pourquoi cette catégorie, d’où vient-elle et en quoi consiste-t-elle ? Et qu’est-ce que c’est, d’abord, une “alimentation bienveillante” ?

Qu’est-ce qu’être bienveillant(e) ?

Être bienveillant(e) c’est faire des choix et des actions visant le bien-être. Pas seulement le sien mais également celui du monde qui nous entoure.

Une alimentation bienveillante consiste donc à faire des choix alimentaires pour notre bien-être personnel (ligne, santé, moral) tout en se souciant de l’impact de ces choix sur le bien-être des autres (proches ou inconnus), des animaux, de l’environnement, de la planète.

Découvertes et prises de conscience

L’intérêt que je porte pour l’alimentation saine m’a vite amenée à faire des découvertes plus ou moins surprenantes. Au-delà de l’alimentation en tant qu’alliée perte de poids et santé, j’ai compris que nos choix alimentaires et nos modes de vie impliquaient et impactaient des tas d’autres choses.

Ma première prise de conscience fut la réalité du monde agroalimentaire et les produits qu’on fabrique et qu’on nous vend pour nous nourrir. Des produits qui, pour la plupart, sont nocifs pour notre santé et qu’on peut à peine qualifier “d’aliments”. J’ai ensuite compris que l’industrie agroalimentaire ne bousillait pas seulement notre santé mais qu’elle écrasait tout un pauvre monde paysan. Et puis, évidemment, il y a ce monde morbide dans lequel nous vivons, un monde créé de toutes pièces par nous, les hommes. Les pratiques employées dans les élevages intensifs relèvent de l’inhumain et de la cruauté. C’est là qu’on se demande mais franchement, dans quel monde vit-on ?!

Puis, j’ai surtout constaté un fait incroyable : notre passivité. Que ce soit par ignorance volontaire ou involontaire, nous ne faisons rien pour changer les choses. Tout du moins la plupart d’entre nous car, fort heureusement, il existe des tas de groupes qui se battent pour remettre le monde à l’endroit. Mais ils ne sont pas bien entendus. Cependant, sachez bien une chose : en étant passifs, cela fait de nous des complices. Complices indirects, certes, mais complices quand même. Parce qu’en tant que consommateurs, nos choix et actions envoient des messages qui font que notre société fonctionne ainsi.

Attention, je n’accuse ni ne juge personne. Ce n’est en rien notre faute. J’ai moi-même été ignorante bien longtemps. Mais, aujourd’hui, j’ai envie de faire ma part. J’ai toujours ressenti l’envie et cru en la possibilité d’un monde meilleur et je comprends que c’est possible par nos simples gestes au quotidien.

S’intéresser à notre monde

Pourquoi tant de passivité ? D’une, parce qu’on ne nous dit pas tout, et de deux, parce qu’on ne prend pas le temps de s’intéresser, de se tenir au courant, de se renseigner de ce qu’il se passe autour de nous. On suit simplement le mouvement quoi, sans réellement questionner le fonctionnement de notre société. Mais en tant que citoyens de cette même planète, c’est important de s’y intéresser. C’est même notre rôle.

Pour cela, nous avons des tonnes de ressources à notre disposition : livres, magazines, documentaires et surtout internet. Ce sont des ressources accessibles à tous, que nous avons la chance immense d’avoir et qui nous permettent de comprendre le monde et de prendre conscience des réalités de la vie. Elles peuvent nous pousser à agir ou à faire différemment, à entreprendre des changements dans notre quotidien, que ce soit à petite échelle ou à grande échelle.

Savoir c’est pouvoir.

S’intéresser aux procédés de fabrication de nos aliments dans les usines, à la situation des agriculteurs français, aux pratiques dans les élevages. Ainsi qu’à pleins d’autres choses qui touchent ce domaine (l’impact écologique, par exemple, que j’aborderai sûrement dans cette catégorie). Savoir comment ci et ça fonctionnent permet d’ouvrir les yeux, de se forger une opinion et d’agir selon nos valeurs.

Tous concernés, tous acteurs

Nous sommes les premiers concernés. Cette nourriture, c’est nous qui la mangeons. Et en la mangeant, on agit sans le savoir.

Tous nos choix et toutes nos actions ont un impact. Un impact direct ou indirect, individuel ou public, petit ou grand, positif ou négatif… Il en est de même pour nos choix alimentaires. Ils ont autant un impact sur notre vie personnelle (santé, bien-être) que sur l’environnement et sur la manière dont notre société fonctionne.

Si l’industrie agroalimentaire continue à fabriquer des produits si mauvais pour nous, si elle continue à employer d’horribles pratiques dans les élevages intensifs, et s’en porte si bien, c’est parce que nous, consommateurs, nous continuons à acheter et à consommer ces produits. Quand nous achetons, nous envoyons un message : nous consommons donc nous aimons et nous voulons. Vu qu’il y a demande, il y a réponse. C’est logique. Les industriels ne font que de s’adapter à nos “besoins”.

Chacun de nos gestes a un impact. Chacun de nos gestes compte. Et je ne parle pas de s’engager publiquement, de se mettre à militer et à manifester dans les rues, ni de devenir membre de telle ou telle association ou de soulever des montagnes ! Je parle simplement de changer quelques uns de nos petits gestes quotidiens, c’est tout. Des gestes qui auront un impact positif sur le monde et sur vous-même. Tout bénef quoi !

Vous vous dites sûrement que ça ne changera rien, que ce n’est pas en changeant quelques unes de vos habitudes alimentaires que le monde va devenir subitement meilleur et que paix et harmonie vont régner sur la planète ! Certes, on ne va pas régler tous les problèmes du monde en mangeant mieux. Mais, et si on s’y mettait tous, un par un ? Ne pensez-vous pas que cela aurait une certaine influence ?

Préférez-vous alors rester complices ?

Ma mission

Mon blog reste un blog traitant principalement de vie saine, perte de poids, santé, bien-être. Mais je ressentais le besoin d’inclure cet aspect là car il m’est important. Je pense que même si on en entend parler dans les médias et qu’on est plus ou moins au courant, ce sont des sujets qui ne sont pas assez mis en lumière (volontairement ?) mais qu’il faut exposer.

Je débute ici. Mais je vais tenter de comprendre de quelle manière je peux changer mes choix et gestes dans mon quotidien et je partagerai mes découvertes ici. Ainsi, je souhaite vous mettre au courant de ce qu’il se passe et j’espère vous faire passer un message, vous sensibiliser sur l’importance de faire de bons choix alimentaires, pour vous, vos proches et pour autrui. Puis, agir et vous faire agir pour devenir consom’acteurs, ensemble.

Dernière chose : bien acheter et bien manger ce n’est pas “plus vivre”. C’est vivre pour de vrai avec le plaisir, la santé, la ligne, la bonté et la bonne conscience qui vont avec. Et surtout, pour moi, vivre de façon bienveillante signifie être humain.

Vous me suivez ?

Crédit photo : Elaine Casap sur Unsplash

Partagez!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous voulez en finir avec le sucre ? Recevez mon guide gratuitement !

%d blogueurs aiment cette page :