Troisième mois de mon défi abdos en 6 mois

Alors, la p’tite Laura, où en est-elle ? Où en est son petit combat contre sa graisse abdominale ? En est-elle venue à bout de ses poignées d’amour qu’elle aime tant (c’est ironique, bien entendu) ?

Séances ce mois-ci :

  • régulières : 3 à 4 par semaine
  • avec principalement des séances de musculation

Je n’ai pas réellement inclus de nouveaux exercices ce mois-ci, je commence à avoir une petite routine toute jolie, même si je varie mes séances (voir les mois précédents pour les exercices que je fais)

J’ai consacrée ce mois à la musculation car j’ai appris que le cardio n’était pas le seul brûleur de graisses !

Maintenant, côté alimentation : je vous parlais le mois dernier du déficit calorique . Je m’étais engagée à calculer mes besoins caloriques (ce que j’ai fait), à peser et compter les calories de mes aliments (ce que j’ai fait) et donc à consommer un peu moins de calories que ce que mon corps a besoin. OK, je l’ai fait… mais seulement pendant 2 semaines environ… PAS BIEN !

En effet, j’ai abandonné. Pas parce que c’était difficile ni par flemmardise. Mais parce que d’une, les évènements de la vie font qu’il n’est pas toujours facile de suivre un “régime” alimentaire bien défini et de deux, parce que mon intention s’est tournée vers… le jeûne intermittent. Olala mais qu’est-ce que c’est encore que ça ? Dans quoi elle se lance cette folle ?

Le jeûne intermittent

Pas de panique. J’étais aussi très sceptique face à ce concept auparavant. Enfin, que dis-je, je le trouvais même complètement aberrant ! J’avais vu un reportage à la télévision sur des gens qui jeûnaient pendant 2 semaines (oui DEUX semaines) et je me disaient “Mais ils sont complètement fous !!! C’est super dangereux !!! Et puis, pas manger pendant deux semaines, moi je meurs rien qu’à l’idée !!!”

Sauf que… je l’ai testé (le jeûne intermittent hein, pas le jeûne de deux semaines) !

En fait, j’ai participé à un challenge de 10 jours lancé par le groupe Facebook Pain 4 Change (groupe dont j’ai parlé dans un de mes précédents articles). Ce challenge alimentaire et sportif consistait à jeûner pendant 16 heures, c’est-à-dire toute une nuit (ça, ça va c’est pas trop dur) et le matin jusque 12h/13h environ, tout en pratiquant une activité sportive régulière. Oui, vous avez bien compris : pas de petit-déjeuner pendant 10 jours !!! Je ne vous cache pas que, moi qui vénère le petit-déjeuner, je me suis dit que ça allait être la pire de mes souffrances !

Mais dans quel but faire ça, si ce n’est de se faire souffrir ? Celui de perdre de la graisse et/ou du poids, bien sûr, mais aussi de désintoxiquer son corps.

Bon pareil, j’étais un peu sceptique. On nous a tellement dit qu’il ne fallait jamais sauter de repas et surtout que le petit-déjeuner était “le repas le plus important de la journée” que j’ai questionnée l’efficacité du jeûne mais aussi ses éventuels dangers. Et puis, je me suis dit que ça allait être super dur !

Mais en fait, ça a été dur le premier voire le deuxième jour, puis, c’est devenu une sorte d’habitude. Je ne me sentais pas fatiguée ni “malade” comme j’aurais pu le croire. On avait quand même le droit de boire du café, du thé ou de l’eau avec ou sans jus de citron.

Ce qui m’inquiétait aussi c’était de “sauter” un repas. J’avais peur de ne pas donner assez à mon corps. Mais en fait, on continuait à bien le nourrir avec assez de calories : le midi, on avait le droit à protéines et légumes à volonté et le soir protéines, glucides et légumes à quantité normale + un petit plaisir (ce qu’on voulait !).

C’est une pratique qui commence à se faire connaître et qui apporte, apparemment, de nombreux bienfaits.

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à découvrir ici mon article-chronique consacré au jeûne intermittent selon Michael Mosley et Mimi Spencer, ainsi que mon article-résumé de la conférence donnée par Thomas Uhl sur le jeûne, la détox et la mono-diète. 

Je n’abandonne pas le déficit calorique pour autant et vais lui redonner une chance pour le mois 4.

Et enfin, voici mon évolution abdominale

Mes poignées d’amour s’estompent peu à peu (ou peut-être que je vois une amélioration parce que j’ai envie de croire) et le V se dessine doucement. Assez satisfaite de mes résultats jusqu’ici ! Mais à moi la sèche pour le mois 4 !!! Affaire à suivre !

Partagez!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Replies to “Défi abdos 3ème mois”

  1. Hello
    Super bonne continuation.C’est génial de partager ton expérience. Tas un beau blog plein de choses sympas a lire. Bon courage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous voulez en finir avec le sucre ? Recevez mon guide gratuitement !

%d blogueurs aiment cette page :