Je mange

La perte de poids se passe à 80% dans l’alimentation. La solution ? Elle est simple : manger ! Oubliez régimes, privations et frustrations. Faites-vous plaisir, gâtez vos papilles sans culpabilité et gardez la ligne !

Ça sent le bonheur à plein nez, n’est-ce pas ? Même un peu trop beau pour être vrai ?

Pourtant, c’est véritable : manger fait maigrir.

Mais encore faut-il savoir comment manger. Ah ! Nuance !

Scientia potentia est

Cette phrase latine, dont l’auteur est le philosophe Sir Francis Bacon, est traduite en anglais par « Knowledge is power » et en français par « Savoir, c’est pouvoir ». Vous la connaissez sûrement. Sa signification ? Avec les bonnes connaissances, on peut agir en conséquence pour obtenir ce que l’on veut.

Manger est, depuis des siècles, synonyme de plaisir. Mais souvent, et à tord, on en oublie la fonction primaire : se nourrir est vital !

En fait, c’est incontestable, les petits humains que nous sommes manquons cruellement d’éducation sur le sujet. On connait très peu les aliments, leurs fonctions et leurs effets sur notre organisme. Conséquence : on mange n’importe quoi, on se fait du mal et on prend du poids.

Du coup, ce manque de connaissances nous pousse à entretenir cette relation de « je t’aime moi non plus » avec la nourriture (celle qui nous amène beaucoup de plaisir mais aussi beaucoup de kilos !).

Alors qu’en fait, en s’y intéressant un minimum, on comprend vite que la nourriture n’est pas l’ennemie. Loin de là. Cette pauvre petite est simplement incomprise !

Une simple éducation nous aiderait à faire de meilleurs choix. Parce qu’une mauvaise alimentation n’amène pas seulement des kilos en trop… mal s’alimenter c’est affaiblir son moral (stress, mauvaise humeur, dépression peuvent en résulter) mais aussi, et surtout, c’est prendre des risques de tomber gravement malade et de mettre sa vie en danger.

Les aliments, les seuls, les vrais, sont nos alliés

Avant toute remarque sceptique (si, si je vous voir venir) sachez que bien manger n’est en rien un régime. Non. Les régimes et moi ça fait longtemps qu’on ne se côtoie plus ! Je préfère le préciser parce que je sais qu’aujourd’hui, la plupart ne croient plus aux régimes miracles et que la vérité commence doucement à être dévoilée : ben oui, les régimes… c’est de la poudre de perlimpinpin (désolée mais la définition de cette expression est tellement parfaite que je ne pouvais en utiliser une autre… voyez-vous même : « un remède prétendument extraordinaire mais aux vertus complètement imaginaires »).

Cessons donc de croire au miracle, il n’existe aucune potion magique, surtout sur le long terme.

Pour perdre du poids, il faut (ré)apprendre à manger et se réconcilier avec la nourriture, comme j’ai su le faire.

Bien manger c’est manger normalement. C’est à portée de tous et ce n’est en rien compliqué ni ennuyeux. On continue à se faire plaisir tout en respectant notre corps et ses besoins.

Il suffit de privilégier les aliments vrais (frais ou surgelés), d’éviter tout produit industriel transformé (bourré d’additifs et de sucre) et de consacrer un peu plus de son temps à la préparation de nos plats. Tout comme le faisaient des milliards de gens auparavant, avant que les industries agro-alimentaires n’envahissent le monde.

C’est un retour aux sources pour son bien-être physique, moral et vital !

Alors, prêt à vous lancer ? (dites oui, dites oui !)

Retourner à l’accueil

Aller directement à la règle n°2 « Je bouge »

ou à la règle n°3 « J’agis »

Partagez!
  •  
  •  
  •  
  •  
  •